Sex on the beach

0
vues

Jeudi, 12h30. J’apprends que Mr Léo est à Lomé. Ah ! Ce rasta qui me fait toujours chanter sous la douche là. On aura donc, ce sex on the beach.

…Ces événements se déroulent entre Vendredi soir et Samedi matin.

Je ne sais pas si vous l’avez constaté mais les maux d’oreilles, de ventre ou de dents n’arrivent qu’à des moments inattendus. Soit tard dans la soirée pendant que vous êtes convaincus qu’il n’y a aucun médecin disponible, soit dans le week-end où les cliniques sont remplies.

Derrière un Zemidjan, je quitte l’Espace Viva où venait de se passer la soirée Afro Made… Un succès !!! Entre temps j’avais constaté quand j’arrivais là que j’avais une gencive enflée. Mince ! Ça sent des maux de dents. ????

Quand j’arrive devant le Premium Esplanade, j’avais déjà une grosse joue. Une joue pas comme d’habitude… Je me suis dis, ma soirée est fichue. Et comme si ça ne suffisait pas, le zemidjan n’avait pas de monnaie. Il va voir le zarma qui vend les brochettes en face, rien. Il va vers la boutique dans l’angle, rien. Il me propose de chercher à côté des pavés… Comme je souffrais le martyr, je n’ai pas voulu me gêner. Le temps que je me retourne, il démarre en trombe. Je garde un œil sur lui. Puis, je vois sa silhouette s’éloigner peu à peu. 5min, il ne revient pas. ???? 10min, il ne revient pas. ???? 15min, il n’est toujours pas là. ???? Euye ! Il est parti comme ça ? J’ai essayé de crier… Ma voix ne pouvait même pas porter loin. ????

Vraiment, Lomé est de plus en plus dur. Les zemidjans sont maintenant les spécialistes en fuite avec nos malheureux billets. Houm… La partie du film qui était intéressante, c’est qu’il y avait beaucoup de culotte au rendez-vous… De quoi te remonter le moral, ou risquer de te faire fracasser le crâne. Tellement les gars étaient jaloux de leur compagnes.

Je voulais vous dire : même si les politiciens nous dribblent, on va gérer. On ne perdra pas le moral même si un zemidjan fuit avec notre pauvre monnaie, jamais jamais. Avec des maux de dents, on ne ratera pas la prestation de certains artistes, on va supporter. Même si la vie nous donne de méchants coups de poings, e go better…

Mais… Si vous me voyez participer très prochainement au lynchage public d’un voleur, fût-il zemidjan ou pas, ne soyez pas surpris. C’est ma monnaie que j’essaye de retrouver comme ça !!!

Laissez un commentaire sur guillaumedjondo.com

Commentaires